Création numérique et jeune public

Semaine de réflexion à l’occasion de notre résidence virtuelle au Cube, centre international de recherche et de création en théâtre pour l’enfance et la jeunesse.

Où : Sur la plateforme Zoom
Quand : 1er au 5 novembre 2021, tous les jours de 9h30 à 11 h

 

«S’adresser aux enfants par le biais du numérique soulève de nombreuses questions, sur les plans éthique, développemental et artistique. La quête de nouveaux moyens de création et l’innovation sont une préoccupation constante pour les artistes, et les créateurs jeune public n’échappent pas à cette réalité. Toutefois, la responsabilité d’accompagner les enfants, de les inviter à vivre une saine expérience du monde est aussi une considération majeure pour ceux·elles qui destinent leur travail au jeune public.

Comment le faire sans compromettre le sain développement des enfants ? Où en sont les recherches scientifiques quant au rapport des enfants avec l’écran ? Quelle différence entre la passivité qu’impose la télévision et l’interactivité qu’implique le web?

Toujours alimentées par un désir d’explorer de nouveaux territoires de création, Les Incomplètes se sont intéressées à ces enjeux à travers la création de Nous, berceuses, un grand projet numérique destiné aux 8 ans et plus. Souhaitant nourrir ce projet-laboratoire par l’intermédiaire d’une réflexion collective, la compagnie prendra un temps de recul grâce à une résidence virtuelle d’une semaine au Cube, en mettant sur pied un colloque et en produisant un cahier de bord virtuel qui fera état de leurs réflexions».

Détails et inscription

 

10 ans – Mot d’amour de Carol Cassistat

Bien qu’étant leur aîné d’une vingtaine d’années, ce sont elles qui m’ont baptisé!
Ces Incomplètes ont mis le sceau de « Parrain » sur mon front… Paf!
Et moi, j’ai mis le mien de Gros Mec sur leurs premiers pas… re-Paf!
Et c’est là, il y a 10 ans déjà, qu’est née Nostra Familia…

N’ayez crainte! En tant que Parrain, jamais je n’ai donné dans le gangstérisme culturel! Je n’ai jamais tué personne! Ni blessé quelque artiste jaloux ou envieux! Je n’ai jamais intimidé qui que ce soit ou soutiré de dividende, non… Non! Je ne suis qu’un petit parrain sympathique soucieux d’une belle harmonie entre les artistes de chez nous et les différentes générations qu’elles représentent. En fait, je suis un pont. Un passeur. Un peu marathonien avec ma flamme dans les mains pour mieux la propager et en faire profiter un maximum d’artistes… Je suis un pont-parrain-enflammé.
Et dans cette flamme, il y a Les Incomplètes